Pub mon addiction, la campagne de prévention pour les jeunes

juste pour tout gacher
Publicité TV
    • La pub Mon addiction est une vidéo primée d'une minute trente réalisée par de jeunes réalisateurs.
    • Elle vise à sensibiliser les jeunes sur les addictions liées à la drogue en utilisant un fil rouge fort : "Juste pour".
    • Diffusée à la télévision et au cinéma à partir du 16 février, elle souhaite informer, prévenir et protéger contre ces risques et méfaits.
    • Les images fortes et dignes abordent différentes excuses que peuvent se donner les jeunes pour justifier leur addiction.

La pub Mon addiction, c’est une vidéo d’une minute trente, réalisée par la Master Class Luc Besson et récompensée par le prix Prévention Addiction 2015. Ce concours organisé par SOS Addictions et le laboratoire RB Pharmaceuticals a pour objectif de sensibiliser les jeunes aux addictions liées la drogue.

Une campagne de prévention créée par des jeunes

Un fil rouge est présent durant toute la pub mon addiction : la phrase « Juste pour », suivie de verbes forts en signification et mettant en avant les excuses que certains jeunes se donnent pour justifier leur addiction. « Juste pour s’évader », « juste pour délirer », « juste pour décompresser »… et pour finir, « juste pour tout gâcher ».

Les gagnants du concours peuvent donc être fiers de leur travail, puisque leur pub Mon addiction sera diffusée la télévision et au cinéma dès le 16 février.

  • Addictions : prévention de la rechute basée sur la pleine conscience: Guide clinique
  • Addictions : prévenir la rechute: Programme en 10 séances

Prévenir des risques et des méfaits des addictions, en parler « autrement », dignement, pour informer, prévenir et protéger. Les addictions sont une réalité, pas une fatalité.

Que pensez-vous de cette publicité ?

Pub mon addiction, la campagne de prévention pour les jeunes

Pub mon addiction, la campagne de prévention pour les jeunes #2

Pub mon addiction, la campagne de prévention pour les jeunes #3

Pub mon addiction, la campagne de prévention pour les jeunes #4

Pub mon addiction, la campagne de prévention pour les jeunes #5

  • Prévention des conduites addictives : Guide d’intervention en milieu scolaire
  • Addictions : prévention de la rechute basée sur la pleine conscience: Guide clinique

FAQ

Comment peut-on repérer une addiction et quelles sont les signes à surveiller ?

Il existe plusieurs signes qui peuvent indiquer la présence d'une addiction, qu'elle soit d'ordre comportemental ou physique. Tout d'abord, une perte de contrôle face à une substance ou une activité, associée à un besoin impérieux et irrésistible d'y recourir, peut être un premier indicateur.

De plus, l'utilisation excessive de cette substance ou de cette activité peut entraîner des conséquences négatives sur la vie quotidienne, telle que des problèmes financiers ou relationnels. Enfin, l'augmentation de la tolérance et le sentiment de manque lorsqu'on tente d'arrêter sont également des signes à surveiller pour détecter une addiction.

Quelles sont les solutions pour éviter d'être confronté aux publicités envahissantes ?

Il existe plusieurs solutions pour éviter d'être confronté aux publicités envahissantes. Tout d'abord, vous pouvez installer des bloqueurs de publicités sur votre navigateur internet pour ne plus les voir apparaître. Ensuite, vous pouvez également limiter l'utilisation de vos données personnelles en vérifiant les paramètres de confidentialité sur les sites que vous visitez.

Vous pouvez également utiliser des services payants plutôt que gratuits, car ces derniers ont souvent moins recours à la publicité. Enfin, choisissez consciemment de ne pas cliquer sur les publicités afin de décourager leur présence persistante et excessive sur internet.

Comment mettre fin à une addiction et sortir de ce cercle vicieux ?

Pour sortir de ce cercle vicieux qu'est l'addiction, il est important d'abord de reconnaître le problème. Ensuite, il faut se faire aider par un professionnel et s'entourer de soutien familial et amical. Il est également essentiel d'avoir une volonté ferme de changer ses comportements et de mettre en place des mécanismes pour éviter les tentations.

Finalement, il faut être patient car la guérison ne se fait pas du jour au lendemain, mais avec persévérance et determination, on peut y arriver.

Julia Chevalier
Journaliste sur Hyzy