La campagne Twitter originale de Biocoop

logo biocoop
Réseaux Sociaux

C’est le genre de campagnes qui nous font dire « Pourquoi je n’y ai pas pensé ?! ».

Biocoop fait fort en lançant la première campagne Twitter… sans écrire un seul mot ! Le principe est simple mais original : reprendre les tweets d’illustres inconnus pour créer une histoire.

La campagne Twitter originale de Biocoop

Ainsi, ce sont quelques dizaines de retweets qui sont affichés sur le compte de Biocoop et qui créent un storytelling cohérent : l’idée est de recycler les « vieux tweets ».

En plus de placer le consommateur au cœur de sa campagne, Biocoop illustre parfaitement ses valeurs de développement durable avec ce recyclage de tweets oubliés.

Une campagne brillamment conçue et qui ne coûte pas un centime !
Le résultat donne la phrase suivante :

Eh eh vous savez quoi ? On a eu une bonne idée. C’est l’histoire d’un compte Twitter qui va atteindre les 200 000 followers sans forcer…

Comment ? C’est simple. Enfin un compte Twitter à notre image. C’est-à-dire simple, efficace et écologique et respectueux de l’environnement. En effet vous êtes en train de lire quelque chose d’intéressant. La première campagne sur Twitter sans écrire un mot. Parce que c’est pour nous beaucoup plus intéressant de réutiliser vos vieux tweets au bon moment pour faire passer un p’tit message.

Après tout gardons bien ça en tête : 4 heures et 4 minutes, c’est la durée de vie moyenne d’un tweet. De vous à moi c’est pas grand-chose. D’où la question : peut-on faire du neuf avec du vieux ? that is the question !

On a trouvé une solution au bout d’une heure. Enfin on espère. Le principe est simple : reprendre ce qui est devenu inutile, tous vos anciens tweets. Parce que pour nous c’est tout à fait logique chez Biocoop. Etre éco-responsable c’est une philosophie de vie. Bien sûr c’est ce que nous faisons tous les jours avec nos produits et en magasin. Mais aussi sur Twitter à partir d’aujourd’hui. C’est bon maintenant que vous êtes au courant de cette importante nouvelle, j’y vais. Merci d’avoir pris un peu de temps pour nous.

Oh et une dernière chose. Merci à tous pour vos tweets