Communication interne et externe : pourquoi doivent-elles cohabiter ?

0

Communication interne et communication externe sont deux spécialités différentes, répondant à des objectifs différents, et s’adressant à des cibles différentes. C’est pourquoi, dans la plupart des grandes sociétés, les services de communication interne et externe sont souvent rattachés à la même direction, mais chacun travaille de son côté. Pourtant, les nouveaux modes de diffusion de l’information, les nouveaux modes de management, ainsi que l’importance donnée à la communication, sont autant de raisons pour lesquelles ces deux types de communication devraient fonctionner en totale synergie. Voici 5 bonnes raisons pour lesquelles communication externe et communication interne doivent se rapprocher.

Informer le salarié au bon moment

Afin de répondre à des objectifs de communication interne, un salarié ne doit pas prendre connaissance d’une information sur l’entreprise dans laquelle il travaille par le biais d’un média externe. En effet, il est important d’informer le salarié avant, ou au même moment que le public externe. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont accéléré la vitesse de propagation des messages. C’est pourquoi un salarié peut obtenir rapidement une actualité, avant même qu’elle soit communiquée en interne.

Les salariés sont ambassadeurs de l’entreprise pour laquelle ils travaillent

Les employés d’une entreprise sont eux-mêmes vecteurs de communication externe. En effet, un salarié est ambassadeur de l’organisme pour lequel il travaille. Qui mieux qu’un salarié peut parler de son employeur, de son métier, ainsi que des produits ou services qu’il développe ? Le salarié est ainsi prescripteur auprès de son cercle de connaissances privé. C’est pourquoi il est important de communiquer les informations externes aux salariés, afin qu’ils puissent par la suite les diffuser à leur propre réseau.

Le salarié communique sur les médias sociaux

Les chiffres d’utilisation des médias sociaux explosent, et les salariés y diffusent naturellement des informations sur l’entreprise dans laquelle ils travaillent et effectuent donc de la communication externe. Cependant, il est important de les accompagner dans l’apprentissage de ces outils, afin d’éviter toutes dérives qui pourraient mettre en péril l’image de l’entreprise. De plus, les salariés non présents sur ces nouveaux outils peuvent être formés à la culture des médias sociaux afin de les amener, eux aussi, à communiquer sur leur entreprise. En communicant à l’externe, les salariés s’impliquent davantage dans la promotion et donc dans la réussite de leur entreprise. Ce type de pratique développe le dévouement des employés et procure donc une dimension fédératrice pour la marque pour laquelle ils travaillent. Donner pleinement la parole aux salariés leur donne de l’importance, de la considération, les valorise, et permet donc de leur donner la possibilité de s’impliquer pleinement dans la vie de l’entreprise. Cette considération les entraine à véhiculer une image positive de l’entreprise et provoque une empathie professionnelle.

Faire participer les salariés aux actions de communication externe de l’entreprise

Lors d’actions de communication externe, il peut-être intéressant d’y faire participer des salariés de l’entreprise. En effet, sur certaines thématiques un salarié s’avère souvent mieux placé pour parler du produit ou service qu’il connait bien, plutôt qu’un communicant ou qu’un décideur. Le savoir-faire et les connaissances du salarié permettent d’accroitre la crédibilité du message. Une fois encore, ce type d’action de communication répond à des objectifs de communication interne en valorisant le salarié et son travail.

Augmenter le rendement des actions

Enfin, il peut être intéressant de profiter de la mise en place d’une action de communication externe pour la décliner vers un public interne. L’organisation d’un évènement par exemple peut-être d’abord destiné à un public externe, et ensuite adapté à un public interne. Cela permet d’effectuer des économies majeures sur les budgets de communication, en rentabilisant des actions co-construites.

 

Ces 5 axes nous montrent bien l’intérêt prodigué par une communication interne et externe développée en totale synergie. Même si les objectifs et les cibles sont totalement différents, travailler main dans la main offre de belles perspectives stratégiques. Et vous, quel est votre avis sur le sujet ? Pensez-vous qu’il y a un intérêt à faire travailler ensemble ces deux types de communication ? Ou bien sont-elles deux disciplines qui n’ont rien à construire ensemble ?


Share.

About Author

Étudiant à SUP’ de COM Nantes, passionné par la communication, les médias et le digital.